Système alternative à la technologie éthylotest antidémarrage

éthylotest antidémarrage
Système alternative à la technologie éthylotest antidémarrage
5 (100%) 1 vote[s]

Le gouvernement a donné un coup de pouce provisoire à une nouvelle technologie éthylotest antidémarrage pour voiture. Les secrétaires américains aux Transports de la National Highway Traffic Safety Administration étaient sur place lorsque les chercheurs ont fait la démonstration publique du système de capteurs embarqués pour voitures, ledit système verrouille intelligemment le moteur s’il détecte que le taux d’alcoolémie du conducteur était supérieur à la limite légale.

Grâce à l’utilisation de capteurs placés dans des zones stratégiques comme le volant ou les serrures de porte, ce système de détection de taux d’alcool, créés par QinetiQ, un centre de recherche nord-américain pour la sécurité routière à Waltham en Massachusetts, analyseraient la peau du conducteur pour déterminer son niveau d’alcoolémie.

Le système est promu comme une alternative aux systèmes éthylotest antidémarrage qui obligent les conducteurs à souffler dans un dispositif de type alcootest avant de pouvoir démarrer la voiture. Les systèmes d’allumage encombrants sont parfois utilisés par les conducteurs dans le cadre d’une condamnation DUI.

éthylotest antidémarrage

Après démonstration, les secrétaires américains ont donné une évaluation positive, mais prudente, de la technologie éthylotest antidémarrage

La technologie éthylotest antidémarrage est «une autre flèche dans le carquois de la sécurité automobile», a déclaré LaHood, qui a souligné le système a été envisagé comme un équipement optionnel dans les voitures du futur pour les constructeurs automobiles.

Le chef de la National Highway Traffic Safety Administration, a également assisté à la démonstration et a estimé que la technologie pourrait prévenir jusqu’à 9.000 accidents mortels liés à l’alcool par an aux États-Unis, mais il a également reconnu le système est encore à ses premiers stades de test et pourrait ne pas être disponible sur le marché avant 8-10 ans. (Associated Press)

Et puisque le système sera probablement classé dans la catégorie des outils facultatifs pour les constructeurs automobiles, la technologie doit se révéler assez fiable pour être adoptée par les masses. Les systèmes ne seraient pas utilisés à moins qu’ils ne soient « sans failles, discrets et très  précis », toujours selon le chef de la National Highway Traffic Safety Administration à l’Associated Press.

éthylotest antidémarrage

Un test a montré qu’une femme de 20 ans pesant 120 livres avait un taux d’alcoolémie de 0,06, un taux juste en dessous de la limite légale de 0,08, après avoir bu deux verres de vodka et de jus d’orange d’une demi-heure.

Même si la technologie éthylotest antidémarrage est perfectionnée, ce sera quand même difficile à vendre. La liberté et les moyens de se déplacer librement sont des valeurs très chères pour les Américaines. Donc, on suppose qu’il n’y aura que très peu de gens qui seraient facilement emballés par la technologie éthylotest antidémarrage pour la simple raison qu’un léger dysfonctionnement les mettrait en retard ou, au pire, les coinceraient quelque part.

Mais avec une prise de conscience des dangers de la conduite en état d’ébriété qui s’accroit, la promesse d’un tel système montre que des solutions technologiques sont en place si le vent tourne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*