La plupart des acheteurs de voitures en Europe veulent la radio malgré les nouvelles technologies automobiles

Rate this post

Un sondage auprès des chauffeurs du Royaume-Uni, de la France et de l’Allemagne, qui, malgré la nouvelle technologie de l’automobile, a permis de savoir que 8 des 10 chauffeurs de voitures n’envisagent pas d’acheter une voiture sans la radio.

Les principales constatations sont les suivantes: essentiel: 82% des conducteurs ne considéreraient pas l’achat d’une voiture sans la radio dominante: 75% de l’écoute en voiture, même dans les voitures modernes.

Statistique de l’écoute de la radio dans la voiture

Fréquentes: 84% toujours ou surtout écouter la radio à chaque voyage

Gratuit: 90% croient que la radio doit toujours être libre et facile à écouter

Tous les répondants avaient acheté l’une des 20 meilleures marques automobiles européennes au cours des trois dernières années, assurant une comparaison équitable entre la radio et les options audio alternatives (comme la musique en streaming et les intégrations de smartphones), présentes dans des voitures plus modernes.

Le sondage a été commandé par UK Radioplayer, le partenariat sans but lucratif entre la BBC et la radio commerciale. Le modèle Radioplayer s’est maintenant répandu en Allemagne, en Autriche, en Norvège, en Belgique et en Irlande, et ces six pays collaborent pour le faire croître à travers l’Europe.

MD Michael Hill a dit: «nous savons déjà que les gens aiment l’écouter dans leurs voitures. Cette recherche est un rappel utile à l’industrie automobile de l’attrait durable de la radio parmi une multitude de nouvelles alternatives numériques.

En outre, il est prouvé que l’industrie de la radio et du moteur doit travailler ensemble pour s’assurer que nous produisons des radios de voiture qui sont simples et faciles à utiliser dans les tableaux de bord numériques de l’avenir.   »

La recherche a montré la domination continue de la radio du tableau de bord, délivrant 75% de toutes les écoutes en voiture, avec 84% des conducteurs «toujours» ou «principalement» écoutant la radio à chaque voyage.

Lorsque les conducteurs ont été invités à désigner la source de divertissement qu’ils garderaient dans leur voiture au-dessus de tous les autres, il a été massivement désigné dans les choix: 69%, Pour les pilotes britanniques le taux s’élève à 73%.

Il y avait étonnamment peu de différences entre l’âge, le sexe ou le type de voiture, quand on regardait tous les aspects de l’autoradio, y compris la tranche d’âge de 20 à 29 ans. 78% d’entre eux n’envisageraient pas d’acheter une voiture sans radio (seulement 4% de moins que la moyenne).

Dans les trois pays, 90% des répondants croyaient qu’elle devrait toujours être libre d’utilisation, avec 65% des conducteurs qui ne sont pas contents de payer une application pour y accéder dans leur voiture, et les Allemands sont plus nombreux avec 71%.

La recherche vient des derniers chiffres RAJAR du Royaume-Uni (Q4 2015 04/02/16) . Elle a révélé qu’une plus grande proportion de cette écoute augmente plus que jamais.

La recherche a été soutenue par les deux plus grandes associations européennes de radiodiffusion – l’UER (qui représente les radiodiffuseurs publics), et l’AER (représentant les radiodiffuseurs privés).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*